Le rapatriement des sénégalais morts à l'exterieur : un débat vide (Par Magatte Simal)

18 - Avril - 2020

Depuis la déclaration de son excellence Monsieur Macky Sall, président de la république du Sénégal, un débat est né sur le rapatriement des sénégalais morts à l'exterieur surtout de Covid 19. Aucun sénégalais à l'exterieur ou au Sénégal ne souhaite pas ou trouve un quelconque plaisir à voir un sénégalais mort et enterré à l'exterieur.

Celà ne fait plaisir à personne et celà est plus dur pour les décideurs, mais à situation exceptionnelle, décision exceptionnelle. La decision du président fait partie des mesures souvent difficiles contre la propagation du Covid 19 dans notre pays, mais il est de son devoir constitutionnel de protéger la nation. Nul doute de la sincérité et de la souffrace de ceux qui sont contre le projet; mais devant l'impossible nul n'est tenu. La souveraineté du président Sall se limite dans son pays dans le respect des accords internationaux.

Ce problème de la gestion des dèces en période d'épidémie ou de pandémie n'est pas nouvelle dans l'histoire de l'humanité. Avec l'ébola en 2014, la situation était beaucoup plus confuse; en effet l'ordre de l' O.M.S. était de faire gérer les morts par les services sanitaires nationaux des pays atteints pour éviter la propagation. On avait vu au Congo des enterrements en masse dans des fosses communes à la va -vite. Mais quand la maladie est arrivée dans des pays à population musulmane; Nigéria, Guinée, Libéria, Sierra Léone, cette manière de gerer les déces a commencé à créer un mécontentement populaire.

L'O.M.S avec les Etats met une nouvelle charte pour inhumer dans la dignité les personnes décédées en essayant de ménager protocole sanitaire de lutte contre la contagion et les convictions religieuses locales. Dans ce cas du Covid 19, l'Etat du Sénégal a privilégié la lutte contre la propagation passant par la gestion des déces.. Meme si Monsieur Macky Sall n'avait pris cette décision ou revenait sur sa décision c'est du pareil au meme car gouvernements français et italien ont pris des décisions pour la prise en charge des morts qui ne facilitent pas le rapatriement et qui recoupent les décisions de l'O.M.S et du Sénégal.

Dans le journal " Le Monde" du 21 Mars 2020, le gouvernement français a décidé: " les personnes mortes des suites du Covid 19 sont soumises à un traitement particulier et n'autorise pas à observer les rites religieuses d'usage et les soins mortuaires sont interdites". Dans l'arreté du 16 Mars 2020, il limite la participation et la gestion de la famille aux funérailles. L' Italie par le protocole N° 28/ VSG/SD utilitalia circolare N° 1556/DG de l' ANCI déclare dans les nouvelles procédures d'émergence en son article 1: " les familles ont 48 heures pour maifester leur volonté sur la pratique funèbre choisie entre l'inhumation et la crémation. ( N.B.l'auteur de l'article dans le site Sanslimites.com du 14 Avril intitulé: " Covid 19 à l'étranger, l'Etat du Sénégal ouvre la porte des fosses communes à ses fils" doit revoir sa copie car aucun Etat européen n'a prévu la fosse commune).

Entre 48 heures en Italie et 72 heures en France pour décider du corps, meme sans la décision de l'Etat sénégalais et avec la situation actuelle du trafic aérien, aucun sénégalais n'est en mesure de rapatrier un corps. Certains nous parlent de cargo; ces avions souvent gérés par des services de courrier internationaux:GLS, DHL, TNT, UPS, SDA; ou sont à l'arret car beaucoup de leurs chauffeurs sont en chomage technique ou sont plus interessés au transport de marchandises. Last but not least le prix des morgues publiques atteint 150 Euro par jour, c'est à penser le prix dans le privé et les possibilités financières des immigrés.

Notre morale de sénégalais ne doit pas nous permettre de faire bataille politique ou de chercher du buzz à des fins ad personam sur la peur et l'émotion des sénégalais en ces périodes de difficultés multiples et de stress quand ils auraient beaucoup plus de soutien psychologique et materiel. Il faut signaler que ce débat ne se pose pour aucune des plus de180 nationalités étrangères musulmanes comme chrétiennes vivant en Italie.

Les autres enterrent leurs morts en Europe sans bruit ni tintamarre tenant compte du contexte international du moment. Au lieu de vouloir trouver solution à un problème qui dépend beaucoup plus de la souveraineté du pays de l'immigré que de l'Etat du Sénégal, pourquoi ne pas faire comme les autres étrangers c'est à dire réfléchir sur les voies et moyens pour enterrer dignement nos compatriotes tenant compte de nos réalites religieuses. Une solution n'est pas en vue à l'horizon et le temps presse: 48 heures en Italie 72 heures en France passent vite.

 

Commentaires
9 commentaires
Auteur : Posté le : 21/06/2022 à 05h18

Gzraee [url=https://newfasttadalafil.com/]cialis from usa pharmacy[/url] levitra effets secondaires prix Yhvlkz Auragenerics cialis generic best price Aodihe Low Priced Cialis Lqaqdk viagra levitra 20mg https://newfasttadalafil.com/ - can you buy cialis online Pacdke Is Amoxicillin An Antibiotic

Auteur : Posté le : 16/08/2021 à 17h53

buy cialis online safely

Auteur : Posté le : 27/07/2021 à 01h57

cheapest cialis online

Auteur : Posté le : 08/07/2021 à 17h00

cialis with priligy pills

Auteur : Posté le : 22/06/2021 à 15h59

nolvadex for sale in usa[/url]

Auteur : Posté le : 09/06/2021 à 14h41

free sample viagra woman[/url]

Auteur : Posté le : 22/05/2021 à 15h55

purchase cialis[/url]

Auteur : Posté le : 19/04/2020 à 01h09

Merci professeur Simal pour cette lecture....Ce débat pourait être surmontè faisant records tout simplement à ce que dit la religion mais pas l'èmotion.

Auteur : Posté le : 19/04/2020 à 01h07

Un faux débat je dirais ,en cas de pandémie aucun transfert de corps n est permis et le gouvernement sénégalais ne fait que se conformer.S opposer oui mais avec objectivité.Créer des mouvements pour uniquement semer la zizanie et la brouille dans les esprits des sénégalais relève d irresponsabilité

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Mort de 37 migrants à Melilla et Ceuta : Aucune victime sénégalaise n’a été s...

26 Juin 2022 0 commentaires
Au moins 37 morts et 150 blessés. Ce vendredi, la répression à la frontière de Melilla, enclave coloniale espagnole sur le territoire marocain, a donné...

DIASPORA VISION est un journal d'information généraliste en ligne qui traite des thématiques axées sur la diaspora africaine à travers le monde. DIASPORA VISION dispose aussi d’une plateforme video avec des journalistes reporters d'images.Information, film publicitaire, reportage événementiel, film documentaire, … Quels que soient vos projets, nous nous adaptons à votre demande.

Mort de 37 migrants à Melilla et Ceuta : Aucune victime sénégalaise n’a été signalée pour le...

26 Juin 2022 0 commentaires
Au moins 37 morts et 150 blessés. Ce vendredi, la répression à la frontière de Melilla, enclave coloniale espagnole sur le territoire marocain, a donné...
21 Juin 2022 0 commentaires
Demande de renseignement

Contactez nous au

0039/3201897780

ou