Le Parlement européen veut encourager la migration économique légale

27 - Novembre - 2021
Les parlementaires européens ont adopté, jeudi, un rapport d’initiative législative sur la migration économique légale, en vue de relever le défi d’une population vieillissante et de la pénurie de compétences.

Le PE plaide pour un dispositif d’admission ‘’ambitieux’’ pour les travailleurs peu ou moyennement qualifiés issus de pays tiers, ainsi que pour un cadre pour la reconnaissance des compétences et des qualifications.

‘’La migration légale vers l’UE par des entrepreneurs devrait être facilitée via un dispositif européen d’admission pour l’entrée et la résidence des personnes souhaitant créer des entreprises et des start-ups, et pour les travailleurs très mobiles tels que les artistes et les professionnels de la culture’’, souligne le texte.

Les députés souhaitent que l’Exécutif européen crée un visa à entrées multiples d’une durée de cinq ans permettant des visites jusqu’à 90 jours par an.

Ils demandent une révision des règles en place pour les ressortissants de pays tiers résidents de longue durée, afin de leur permettre de s’installer dans un autre État membre dès le jour de délivrance de leur permis, dans des conditions similaires à celles qui s’appliquent déjà aux citoyens de l’UE.

Simplification des procédures

D’après la proposition du PE, le nombre d’années requises pour acquérir un permis de séjour européen de longue durée devrait être réduit de cinq à trois.

Le rapport exige également de simplifier les procédures de demande, notamment pour les visas, dans la législation existante sur les permis uniques. Cela permettrait d’introduire des demandes d’asile à la fois à l’intérieur d’un État membre – si le demandeur possède un permis de séjour valide – et à partir d’un pays tiers.

En outre, les députés proposent de modifier les règles existantes sur les travailleurs saisonniers, afin de leur permettre d’être au chômage pendant une période allant jusqu’à trois mois – afin de chercher un nouvel emploi – sans que leur permis existant soit révoqué.

‘‘L’Europe fait face à des défis démographiques et économiques’’, a déclaré le rapporteur Abir Al-Sahlani, du groupe ‘’Renew Europe’’ au PE, relevant que ‘’pour relever ces défis et garantir que l’Europe soit forte et compétitive, nous avons besoin de la migration économique’’.

Selon elle, il faut rendre plus attractif pour les migrants économiques le fait de s’installer en Europe, mettre de l’ordre dans le système et assurer que les règles sont respectées.

Comme le prévoit le règlement intérieur du PE, la Commission a jusqu’au 31 janvier 2022 pour présenter des propositions facilitant et promouvant l’entrée et la mobilité au sein de l’UE des travailleurs issus de pays tiers en situation régulière.

AFP

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Italie : le gouvernement autorise la délivrance de près de 70 000 permis de t...

30 Décembre 2021 0 commentaires
La semaine dernière, le Premier ministre Mario Draghi a signé un décret qui approuve l'octroi de 69 700 permis de travail aux migrants algériens, bangladais e...

DIASPORA VISION est un journal d'information généraliste en ligne qui traite des thématiques axées sur la diaspora africaine à travers le monde. DIASPORA VISION dispose aussi d’une plateforme video avec des journalistes reporters d'images.Information, film publicitaire, reportage événementiel, film documentaire, … Quels que soient vos projets, nous nous adaptons à votre demande.

Italie : le gouvernement autorise la délivrance de près de 70 000 permis de travail

30 Décembre 2021 0 commentaires
La semaine dernière, le Premier ministre Mario Draghi a signé un décret qui approuve l'octroi de 69 700 permis de travail aux migrants algériens, bangladais e...
Demande de renseignement

Contactez nous au

0039/3405605498

ou