ITALIE : Régularisation des étrangers en situation irrégulière ? Luciana Lamorgese confirme l'engagement du gouvernement.

16 - Janvier - 2020

Le gouvernement italien prévoit ce que l'on pourrait appeler une maxi amnistie , une mesure qui permet la régularisation des étrangers en situation irrégulière déjà en Italie, prévoyant la stipulation d'un contrat de travail , le versement d'une cotisation forfaitaire par l'employeur et la délivrance d'un titre de séjour au travailleur.

Suite à l'abrogation du titre de séjour pour des raisons humanitaires, il y a eu une augmentation des refus de demandes d'asile - 80% du total en 2019 contre 67% en 2018 - et une augmentation du nombre d'immigrés clandestins dans le pays qui sont peu susceptibles d'être rapatriés, comme le montrent les chiffres sur le nombre de rapatriements effectués.

"Sanatoria?" peut-être

Déjà au moment de l'approbation de la loi de finances, rappelle Luciana Lamorgese la locataire du ministère de l'Intérieur, "le gouvernement s'etait engagé à évaluer l'opportunité de lancer une mesure similaire".

"Il est clair que la question des soi-disant régularisations est d'une complexité particulière", a-t-elle déclaré. "L'intention du gouvernement et du ministère de l'intérieur est d'évaluer les questions inscrites à l'ordre du jour", dans le cadre plus général "d'un examen global des différentes dispositions qui affectent les politiques migratoires et la condition de l'étranger en Italie ».

"L'émergence de ces travailleurs apporterait des ressources importantes en termes de recettes fiscales et de sécurité sociale,environ 1 milliard d'euros de recettes fiscales et plus de 3 milliards de plus de cotisations sociales mais aussi sur le plan social, en termes de sécurité et d'impact positif sur le territoire.", a déclaré Riccardo Magi Député du parti + Europe dans son speech à Montecitorio siège de la Chambre des députés. «Aucun État démocratique ne peut se permettre d'avoir dans son pays 700 000 "fantômes" , des immigrants illégaux, et qui, peut-être, ont un employeur prêt à les embaucher.

Vivre dans l'incertitude

Au moins 1 400 demandeurs d'asile et titulaires d'une protection humanitaire dans toute l'Italie vivent dans l'incertitude. En décembre, une circulaire du ministère de l'Intérieur a rappelé qu'en vertu du premier décret "Sicurezza" , seuls les mineurs non accompagnés et les personnes bénéficiant du statut de protection internationale peuvent désormais être acceptés dans le système Siproimi (ex Sprar). Le reste devrait être mis à la porte.Pour cette raison, le ministère de l'Intérieur avait publié une note - et à la suite de la controverse - expliquant que les organes de gestion pourraient décider d'étendre l'aide en faisant utilisation des fonds européens Fami.

Une prolongation, en fait, de six mois: le risque c'est qu'en juin des milliers de personnes perdront leur droit d'accueil et se retrouvront dans la rue. Dans cette optique, Lamorgese, a évoqué la possibilité d'une modification du décret "Sicurezza" pour étendre les types de protection humanitaire mais aussi installer un système de gestion des migrants plus efficace.

AUGUSTIN FAYE

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

POINT DE VUE: le pays n'a pas besoin de gouvernement d'union nationale(Par Al...

02 Août 2020 2 commentaires
La trahison est une vertu quand elle permet d'avoir le pouvoir ou de le conserver, disait Machiavelli. Or pour Spinoza, la vertu est le fait d'agir d'après les propres lois de ...

DIASPORA VISION est un journal d'information généraliste en ligne qui traite des thématiques axées sur la diaspora africaine à travers le monde. DIASPORA VISION dispose aussi d’une plateforme video avec des journalistes reporters d'images.Information, film publicitaire, reportage événementiel, film documentaire, … Quels que soient vos projets, nous nous adaptons à votre demande.

Aéroport Blaise Diagne : un systéme organisé de racket au nom de la lutte contre le Coronavirus

04 Août 2020 0 commentaires
Jeudi 30 juillet, un avion de Air France France atterrit à Blaise Diagne, aux environs de 22h 15. A bord quelque 500 passagers. Une poignée d’Occidentaux, le reste, d...
Demande de renseignement

Contactez nous au

0039/3405605498

ou