ITALIE : Pour avoir bloqué des migrants,Matteo Salvini comparaîtra en justice, Il est accusé de séquestration de personnes et abus de pouvoir.

13 - Février - 2020

Mercredi, le Sénat italien a traduit Matteo Salvini en justice pour avoir bloqué pendant plusieurs jours 116 migrants à bord du Gregoretti, un navire des garde-côtes italiens. Le chef de l’extrême droite était alors ministre de l’Intérieur.

Dans son intervention avant le vote, Matteo Salvini a défendu son action en tant que ministre de l’Intérieur, à savoir son “devoir” de défendre les frontières du pays. “Au procès, je revendiquerai fièrement d’avoir défendu ma patrie”, a-t-il tweeté.

La loi Severino, adoptée en 2012 avec l’objectif d’assainir la vie politique italienne est claire : en cas de condamnation définitive d’un membre du parlement ou du gouvernement à une peine de prison de deux ans ou plus, la personne condamnée devient automatiquement inéligible pour une période pouvant aller jusqu’à huit ans et est évincée du parlement.

Cette même loi est moins claire sur ce qui se produit après une condamnation en première instance : théoriquement, le Sénat pourrait suspendre pour 18 mois le sénateur Salvini mais ce cas de figure ne s’est pas encore produit en Italie.

Même après son renvoi devant le tribunal des ministres, une juridiction spéciale composée de trois magistrats expérimentés de Catane, Matteo Salvini devra probablement attendre des années pour être fixé sur son sort, compte tenu de la lenteur de la justice italienne, et des possibilités de recours.

Les inquiétudes de Salvini ne s’arrêtent pas à l’affaire Gregoretti. Une commission sénatoriale devra se prononcer le 27 février, sur une autre demande de renvoi à la justice concernant cette fois le navire humanitaire Open Arms, bloqué à la mi-août 2019 pendant plusieurs jours devant l’île de Lampedusa, sur ordre de l’ancien ministre à l’intérieur.

Deux autres enquêtes visant son parti, la Ligue, et ses proches sont en cours. La première cherche à établir que sont devenus les 49 millions d’euros que le parti doit restituer à l’État à la suite d’une fraude, tandis que la seconde creuse des informations sur une éventuelle participation de la Russie au financement de la Ligue.

AUGUSTIN FAYE

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Brexit : Parler anglais et être qualifié seront nécessaires pour ceux qui on...

19 Février 2020 0 commentaires
Privilégier les « brillants » cerveaux au détriment des « travailleurs peu qualifiés » : voilà ce que le gouvernement britannique comp...

DIASPORA VISION est un journal d'information généraliste en ligne qui traite des thématiques axées sur la diaspora africaine à travers le monde. DIASPORA VISION dispose aussi d’une plateforme video avec des journalistes reporters d'images.Information, film publicitaire, reportage événementiel, film documentaire, … Quels que soient vos projets, nous nous adaptons à votre demande.

Coronavirus en Italie : à ce jour aucun sénégalais n’est contaminé et mis en quarantaine

24 Février 2020 3 commentaires
L'Italie, durement touchée par l'épidémie de coronavirus, a mis en quarantaine onze de ses villes. Et les Sénégalais vivant en Italie sont gagné...
Demande de renseignement

Contactez nous au

0039/3405605498

ou