ITALIE : la richesse produite par les immigrés représente 9,5% du PIB italien, soit 147 milliards d'euros.

15 - Octobre - 2020

La Fondation italienne Leone Moressa a publié, cette semaine, son dixième rapport annuel sur l'économie de l'immigration en Italie, annonçant que les impôts et contributions des travailleurs étrangers s’élèvent à 18 milliards d’euros. Selon le document présenté mercredi à Rome, la richesse produite par les immigrés représente 9,5% du PIB italien, soit 147 milliards d'euros.

«Au cours de la dernière décennie, l'immigration est devenue l'un des thèmes centraux de l'agenda politique. Depuis 2010, le nombre d’étrangers vivant en Italie est passé de 3,65 millions à 5,26 millions (hausse de 44%), soit 8,7% de la population (et plus de 10% dans de nombreuses régions), rapporte l’étude. Toutefois, les nouveaux permis de séjour ont globalement diminué de 70%, en raison d’une réduction drastique de ceux pour le travail (-97%): les étrangers hors UE arrivent aujourd’hui principalement pour le regroupement familial ou des raisons humanitaires.

De plus, bien que «les travailleurs étrangers produisent aujourd'hui 9,5% du PIB italien», leur «potentiel est freiné par le travail non déclaré et la présence irrégulière», estime-t-on.

L’entrepreneuriat étranger a été l’un des phénomènes les plus importants de la dernière décennie: les entrepreneurs d’origine italienne ont diminué (-9,4 %), tandis que les entrepreneurs nés à l’étranger ont augmenté (+32,7 %). Les plus grandes nationalités sont la Chine, la Roumanie, le Maroc et l’Albanie, mais la croissance la plus significative est parmi les entrepreneurs du Bangladesh et du Pakistan.

95% des entreprises étrangères sont étrangères «exclusives», donc sans partenaires italiens. Les entreprises étrangères produisent une valeur ajoutée de 125,9 milliards, soit 8% du total. L’incidence la plus élevée est dans la construction (18,4 % de la valeur ajoutée dans le secteur).

Aujourd’hui, l’équilibre entre les recettes et les dépenses de l’immigration reste positif, soit un bénéfice de 500 millions d’euros apporté par les étrangers à l’économie italienne en 2019. « Les étrangers sont jeunes et ont peu d’impact sur les retraites et la santé, les secteurs principaux des dépenses publiques. Mais les emplois peu qualifiés et la faible mobilité sociale peuvent conduire à un équilibre négatif à long terme », alerte l’étude.

AUGUSTIN FAYE

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Rapatriement de sans-papiers sénégalais d’Espagne : Moise Sarr dément et précise

24 Novembre 2020 0 commentaires
Certains médias en ligne, citant la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, en visite à Dakar, informaient lundi que son pays allai...

DIASPORA VISION est un journal d'information généraliste en ligne qui traite des thématiques axées sur la diaspora africaine à travers le monde. DIASPORA VISION dispose aussi d’une plateforme video avec des journalistes reporters d'images.Information, film publicitaire, reportage événementiel, film documentaire, … Quels que soient vos projets, nous nous adaptons à votre demande.

Le footballeur Diego Maradona est mort à l'âge de 60 ans

25 Novembre 2020 0 commentaires
Selon Clarin, média argentin, Diego Maradona est décédé aujourd'hui à l'âge de 60 ans. La légende argentine a subit un arrêt cardio ...
Demande de renseignement

Contactez nous au

0039/3405605498

ou