ITALIE : 9% du PIB italien provient du travail des étrangers, pour une valeur de 134 milliards d'euros

14 - Octobre - 2021

C'est l'une des principales données contenues dans le rapport annuel 2021 sur l'économie de l'immigration de la Fondation Leone Moressa, qui sera présenté à Rome le vendredi 15 octobre, à la Chambre des députés.

L'impact de la pandémie, qui a débuté l'année dernière, s'est également fait sentir sur l'emploi des étrangers : par rapport à 2019, ceux qui travaillent en Italie sont passés de plus de 2,5 millions (10,7% du total des employés), à 2,34 millions (10,2% des employés). En d'autres termes, près de 160 000 emplois ont été perdus, dont un peu moins de 60 000 de citoyens de l'UE et 100 000 de citoyens non européens (voir également le 11e rapport annuel du ministère du travail sur les étrangers employés en Italie).

Détails régionaux

Le calcul du "PIB de l'immigration" a été effectué par la Fondation Leone Moressa à partir de la valeur ajoutée produite par les salariés en Italie et en supposant qu'à secteur et région égaux, la productivité des travailleurs étrangers est égale à celle des Italiens. Les données ISTAT sur la valeur ajoutée 2020 (1 490 milliards) ont été utilisées, ventilées sur une base territoriale et ensuite divisées par le nombre de personnes employées.

 Secteurs d'activité

La plupart des travailleurs étrangers (45%) sont employés dans le secteur des services (comme la plupart des travailleurs, y compris les Italiens) : 51% de la richesse produite (68,6 milliards d'euros) provient de ce secteur. Vient ensuite l'industrie manufacturière, qui emploie un travailleur étranger sur cinq et produit 28,5 milliards de richesse.

 L'impact sur le PIB total dérivant des services est moins conséquent (7,7%), car, comme le souligne Chiara Tronchin, chercheuse à la Fondation Leone Moressa, les emplois exercés par les étrangers sont également pertinents : "Dans le secteur des services - explique-t-elle - malgré une présence élevée de travailleurs étrangers, l'incidence de la richesse produite sur le PIB est plus faible car ces travailleurs sont employés dans des tâches de soin et de nettoyage, ou dans le secteur domestique, qui sont des domaines à plus faible production de valeur ajoutée".

 L'incidence sur le PIB de la richesse produite par les travailleurs étrangers est plus élevée dans l'agriculture (17,9%), la construction (17,6%) et les hôtels et restaurants (16,5%).

 Diasporavision

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Gestion du triptyque(Immigration-Paix-Sécurité) en Afrique : la désescalade p...

28 Novembre 2021 0 commentaires
Au moment où toute l’Afrique devrait s’unir pour entamer la grille d’analyses et de réflexion pour faire face au coronavirus qui risque de marquer toute l...

DIASPORA VISION est un journal d'information généraliste en ligne qui traite des thématiques axées sur la diaspora africaine à travers le monde. DIASPORA VISION dispose aussi d’une plateforme video avec des journalistes reporters d'images.Information, film publicitaire, reportage événementiel, film documentaire, … Quels que soient vos projets, nous nous adaptons à votre demande.

Gestion du triptyque(Immigration-Paix-Sécurité) en Afrique : la désescalade pour sauver la j...

28 Novembre 2021 0 commentaires
Au moment où toute l’Afrique devrait s’unir pour entamer la grille d’analyses et de réflexion pour faire face au coronavirus qui risque de marquer toute l...
Demande de renseignement

Contactez nous au

0039/3405605498

ou